Grossesse : Des pictogrammes pour les médicaments à risque

A partir du mardi 17 octobre, deux pictogrammes « femme enceinte » vont faire leur apparition sur certaines boîtes de médicaments, a annoncé la Direction Générale de la Santé (DGS) dans un communiqué. Ils permettront de rendre plus visible pour les patients les données sur le risque fœtotoxique ou tératogène de certaines substances, qui étaient jusqu’à présent retrouvées dans la notice du médicament.

Le premier des deux pictogrammes concerne les médicaments proscrits pendant la grossesse. Il représente une femme enceinte dans un rond rouge barré et la mention « interdit ». Le second pictogramme concerne les traitements pour lesquels aucune alternative thérapeutique n’est possible. Il représente lui aussi une femme enceinte mais dans un triangle rouge cette fois-ci, accompagné de la mention « danger ».

Les personnes concernées sont les adolescentes et femmes en âge de procréer, sans contraception efficace, ainsi que les femmes enceintes.

Dans son communiqué, la DGS précise que « dans les spécialités renseignées par les entreprises pharmaceutiques, 60% comportent un pictogramme grossesse, dont un tiers le pictogramme « interdit » et deux tiers le pictogramme « danger » ». Ces pictogrammes viennent s’ajouter à ceux qui concernent les risques au volant et les risques de photosensibilisation.

Lien vers le dépliant d’information

Lien vers l’affiche d’information

Comments are closed.