Soins solaires : les dernières innovations

mapharma6Brume aérienne, anti-sable ou bio… En 2017, les protections solaires font peau neuve. Petit tour d’horizon des nouveautés.

mapharma3La révolution des anti-sable !

C’est certainement la nouveauté de l’année. Une crème solaire qui réussi la prouesse d’éliminer en un coup de main tout le sable collé à la peau. Car retirer le sable n’est pas qu’une simple question de confort. Le frottement des grains est en effet responsable du retrait de plus de la moitié de la protection solaire. Ces nouvelles formules, non collantes, permettent ainsi de retirer 89 % du sable sur la peau. Elles préviennent les irritations et offrent une haute protection pour toute la famille. Ces gammes ont également été développées en brume ou lait protecteur anti-sable pour enfants, testées sous contrôle pédiatrique, sur peaux sensibles, et résistantes à l’eau. Ces gammes pédiatriques peuvent d’ailleurs souvent être appliquées sur peau mouillée, sans diluer la protection.

Les produits :

  • Idéal Soleil de Vichy. Fluide lacté anti-sable SPF 30 et 50+
  • Idéal Soleil de Vichy. Brume Anti-sable enfant SPF 50+
  • Mustela. Lait solaire très haute protection SPF 50+

Des solaires plus respectueux de l’environnement

mapharma2Chaque été, des dizaines de milliers de tonnes de crèmes solaires sont déversées dans les océans. Et cette pollution, liée aux filtres chimiques et aux solvants présents dans les protections solaires, tue notamment les coraux, indispensables à la biodiversité marine. Face à cela, certaines marques se responsabilisent, offrant des pro¬duits plus respectueux de la faune marine. C’est le cas des nouveaux fluides minéraux haute protection d’Avène, qui ne contiennent ni silicone ni filtre solaire soluble et dont la biodégradabilité a été maximisée, selon le laboratoire. Cette dé¬marche écoresponsable s’accompagne d’actions locales concrètes, comme la plantation de 800 coraux avec le projet PUR. Et la gamme, 100 % minérale, format voyage, ne laisse aucune trace blanche, pour un fini mat et lumineux. Avène reste le leader du marché solaire en pharmacie, concentrant 28 % des ventes, devant La Roche-Posay puis Bioderma.

Le produit :
Eau thermale Avène. Fluide minéral teinté, haute protection SPF 50

Du bio et du naturel ?

mapharma1D’autres gammes se lancent désormais dans le bio, comme Sanoflore, qui sort en 2017 son premier soin solaire bio, Flora Solaris, après deux ans de développement. Comme alternative aux filtres solaires chimiques, Sanoflore utilise un seul filtre minéral : le dioxyde de titane, sous forme micronisée. Soit des nanoparticules qui, par leur granulométrie très fine, empêchent la crème de laisser des traces blanches. L’impact sur l’environnement et la toxicité de ces nanoparticules chez l’homme sont encore mal évalués. Chez le porc, une étude a observé la migration de ces nanoparticules appliquées par voie cutanée, jusqu’aux ganglions lymphatiques, sans pour autant connaître son impact.

Le produit :
Flora Solaris, Sanoflore. Soin solaire visage protecteur teinté SPF 20

Des brumes solaires pour la ville

mapharma4Petite révolution pour les habitués des déjeuners en terrasse : les brumes solaires invisibles, à emporter partout ! Elles offrent une haute protection solaire, sans étalement ni brillance. Un atout, notamment sur peau maquillée. La gamme Idéal Soleil de Vichy offre une protection contre les UVA/UVB et neutralise également les radicaux libres générés par la pollution environnementale, grâce à des extraits de racine de Baïcaline, antioxydante et anti-inflammatoire. Chez La Roche-Posay, la brume se veut également matifiante, antibrillance. Le laboratoire lance par ailleurs un gel-crème, au toucher sec, pour les peaux grasses à mixtes. Cette protection solaire permet ainsi d’absorber l’excès de sébum, pour une sensation de peau plus propre. Fini donc l’effet blanc et luisant des antiques crèmes.

Les produits :

  • Idéal Soleil, Vichy. Brume fraîcheur visage, SPF 50.
  • Anthelios, La Roche-Posay. Brume fraîcheur invisible SPF 50.
  • Anthelios-XL, La Roche-Posay. Gel-crème toucher sec SPF 50+.

Comment choisir un bon après-solaire? Décryptage d’une étiquette !

mapharmacrNotre note : 7,5/10

Cet après-solaire, tiré d’une formule réelle vendue en pharmacie, intègre beaucoup d’agents hydratants, émollients. Une bonne chose pour un après-solaire, d’autant plus que le beurre de karité se trouve en deuxième position. Il est donc l’ingrédient le plus présent dans la crème après l’eau. Autre avantage : le soin intègre également des apaisants, des cicatrisants et un antiradicalaire. Il remplit donc ses promesses, même si la marque aurait pu ajouter un activateur de bronzage et un agent franchissant. Quelques bémols toutefois : la présence d’un perturbateur endocrinien connu et de silicone, néfaste pour l’environnement, car il peut rester des centaines d’années dans la nature sans se dégrader. Personne n’est parfait ! Enfin, attention aux peaux acnéiques ou grasses, la paraffine étant un agent comédogène, et aux peaux sujettes aux allergies.


mapharma5

Léa Galanopoulo

Comments are closed.