La solitude, mal plus sournois que l’obésité

Selon une équipe de chercheurs américains, la solitude serait la prochaine grande menace de santé publique.

Après avoir passé au crible plus de 170 études portant sur les effets de la solitude sur la santé, ces derniers ont en effet estimé que l’isolement social était associé à une augmentation du risque de décès prématuré de 50 %, soit plus que l’obésité. Un problème dont nos sociétés feraient bien de s’emparer rapidement quand on sait que la population mondiale va en vieillissant et que l’âge est directement corrélé avec l’isolement.

Source : American Psychological Association

Comments are closed.