Vitamines : lisez les notices!

Cure boost, vitalité, défenses immunitaires… Comment s’y retrouver parmi les nombreux produits vitaminés qui fleurissent dans les officines ?

À l’approche de l’hiver, les cures vitaminées font carton plein. Mais attention ! Si elles peuvent être utiles pour affron­ter la fatigue et le froid, elles ne conviennent pas à tous. Deux grandes familles de vitamines sont à distinguer, en fonction, non pas de leur composition, mais de leurs indications. « Il y a les produits qui vont combattre la fatigue physique et ceux qui vont lutter contre la fatigue psy­chologique, associée au stress ou à l’anxiété », explique Mehdi Djilani, pharmacien à Oléron. Pour un coup de boost rapide, mieux vaut privilégier les pro­duits à base de caféine, guarana ou vitamine C. « Mais les effets ne sont pas durables » précise le pharmacien.

nutri1

Zoom sur la vitamine C

Lorsque la fatigue est plus installée, psychique ou qu’elle entraîne des troubles de l’hu­meur et une démotivation, tour­nez-vous donc plutôt vers des vitamines aux actions pérennes. Et la star dans cette catégorie reste la vitamine C, à prendre en cure de quinze jours. « La vita­ mine C est très intéressante, en particulier parce qu’elle va stimuler le système im­munitaire » insiste Mehdi Djilani. Elle va donc permettre à l’organisme de mieux lutter contre les infections hivernales et la fatigue. Par ailleurs, le pharmacien précise que « c’est aussi une vitamine importante chez les femmes, pour mieux fixer le fer, car elles sont souvent caren­cées ».

Pour bénéficier totalement des bienfaits de la vitamine C, elle doit être prise en quantité importante, à raison de 500 mg à 1 g par jour, « sans quoi on n’aura pas les effets escomptés ! » Riche en vitamine C, l’acérola est de plus en plus présente en pharmacie. Attention cependant aux dosages, « l’acérola doit être bien concen­trée sinon les apports en vitamines seront faibles et inutiles. L’extrait de pépins de pamplemousse, qui stimule lui aussi le système immunitaire, est aussi un produit phare en hiver », ajoute Mehdi Djilani.

A, B, D… Comment s’y retrouver ?

Parée de toutes les vertus, la vitamine D est présente dans de nombreuses pré­parations. Elle est recommandée pour améliorer la mémoire, l’immunité et, bien sûr, la qualité des os, particulière­ment en hiver, lorsque le soleil, précur­seur essentiel de cette vitamine, vient à manquer. « Nous la conseillons surtout aux personnes âgées, qui sont souvent en carence de vitamine D. L’idéal est de prendre des produits avec aussi du cal­cium et du magnésium, pour faciliter son absorption » rappelle Mehdi Djilani.

Les produits riches en vitamines B6, B12 et en probiotiques sont également inté­ressants pour lutter contre la fatigue, la nervosité ou encore l’état infectieux. « Il a était montré qu’un déséquilibre du microbiote intestinal favorisait le stress et la fatigue, d’où l’intérêt des probiotiques » indique le pharmacien.

Un risque de surdosage ?

Sucrées, colorées, en shots… Les vita­mines donnent souvent envie d’être dé­vorées comme des bonbons. Mais gare à l’overdose ! Si les hypervitaminoses sont extrêmement rares, veillez à tou­jours respecter la posologie indiquée sur la notice. « Ça peut toujours arriver si on prend des vitamines en quantité énorme », explique le pharmacien, qui ajoute qu’un « surdosage en vitamine D, exception­nel, peut entraîner une hypercalcémie. » Quant à la vitamine C, aucun risque à la consommer au-delà d’un gramme, puisqu’elle sera directement éliminée par les urines.

« Il n’y aucune maladie qui contrindique la prise de vitamines, si on respecte les doses, même celle contenant du fer ou de l’iode » souligne Mehdi Djilani. Néan­moins, si la fatigue persiste au-delà de trois mois, c’est qu’il y a certainement une maladie sous-jacente, en particulier si la fatigue est associée à une fièvre élevée ou persistante, une dégradation de l’état général ou une perte poids.

Trois conseils pour l’hiver

Certaines vitamines sont adap­tées à chaque étape de la vie. Ainsi, pour un enfant, seuls les produits spéciaux conviennent. « En cas de grossesse, il faut res­ter très prudent » met en garde le pharmacien. En effet, souvent le gynécologue prescrit déjà des vitamines, comme de l’acide fo­lique (vitamine b9), à la femme enceinte. Il faut donc absolu­ment éviter les doublons et la surdose.

Trois conseils donc à retenir pour faire bon usage de ces compléments alimentaires : respecter la posologie, s’orien­ter vers des vitamines adaptées à son âge et sa problématique, et faire particulièrement at­tention aux doses de vitamines A et D. Et pour l’hiver ? « De la vitamine C pour lutter contre la fatigue physique et les infections, couplée à des probiotiques » pro­pose Mehdi Djilani.


nutri2


 Idée recette : Le smoothie vitaminé du matin

 INGRÉDIENTS POUR 2 PERSONNES
– 2 carottes
– 4 oranges
– 300 g de cassis
– 20 cl de lait d’amande
– 1 cuillère à soupe de miel

PRÉPARATION
1. Éplucher les carottes et les couper en petits morceaux. Les faire cuire à l’eau et les laisser refroidir. Mixer le tout.
2. Découper les oranges en deux et les presser.
3. Mixer les carottes cuites avec le jus d’orange, le cassis, le lait d’amande, le miel et quelques glaçons.
4. Déguster immédiatement pour conserver toutes les vitamines !

ATTENTION : Les jus vitaminés contenant du pamplemousse peuvent interagir avec certains médicaments. Le pamplemousse, en empêchant la dégradation de certaines molécules, peut provoquer des surdoses, parfois mortelles.

INFO+ Le cassis et l’orange sont riches en vitamine C. Mais cette vitamine est très fragile et sensible à la chaleur et à l’oxygène. Pour la préserver, mieux vaut donc cuire peu les aliments et les consommer rapidement


 

Comments are closed.